Tende et La Brigue deviennent françaises

par JMS
Tende et La Brigue deviennent françaises

Tende et la Brigue deviennent françaises raconte comment les habitants de ces communes ont votés en faveur de leur rattachement à la France.

« La consultation populaire qui a eu lieu hier dans les communes de Tende, La Brigue, Molliers, Pienne et Libri, rattachées à la France par le traité de paix avec l’Italie, a donné les résultats suivants :

Nombre d’électeurs 2.845.

Pour le rattachement à la France : 2.603

Contre 218 :

Soit une majorité de 91 % en faveur du rattachement.

Grande joie à Tende et à La Brigue

Des délégations spéciales seront nommées par décret dès aujourd’hui pour gérer les communes, en attendant que celles-ci élisent l’année prochaine leurs Conseils municipaux.

Les habitants ont un an pour opter en faveur de la nationalité italienne s’ils le désirent, sinon ils deviennent automatiquement et définitivement Français. ‘

Dès la proclamation des résultats la joie fut grande à Tende et à La Brigue.

Malgré le mauvais temps, on a dansé et chanté dans les rues.

Le préfet des Alpes-Maritimes a présidé hier soir à Tende un grand banquet.

Dans son discours, il a rendu hommage aux observateurs neutres qui ont assisté aux opérations.

Le président du Comité de rattachement a ensuite souligné que son comité, qui existe depuis 1860, aurait dû se nommer plutôt : « Comité d’attachement ».

Tous les orateurs ont insisté sur la liberté qui a présidé au vote aujourd’hui.

Fête nocturne à Tende et à La Brigue

La nuit a été bruyante, mais n’a été marquée par aucun incident notable. Tout au plus, signale-t-on une explosion d’un pétard qui, vers 4 heures du matin, a cassé les carreaux d’un épicier connu pour ses sympathies fascistes.

On peut se féliciter que, dans l’allégresse générale, les règlements de compte individuels n’aient pas été plus nombreux.

Aujourd’hui sont arrivés au village de La Brigue une centaine d’Italiens venant du hameau de Realdo.

Ce hameau, qui dépendait de La Brigue, est resté italien après la rectification de frontières, et les habitants, brandissant une pétition signée de 185 noms, venaient réclamer pour leur hameau le rattachement à la France. »

Tende et la Brigue deviennent françaises est un extrait du journal « Combat » du 14 octobre 1947.

Listen to this article
Listen to
this article
Text to speech by Listencat
Text to speech
by Listencat

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!