Un exilé anglais à Monaco

par JMS
Un exilé anglais à Monaco

Un exilé anglais à Monaco raconte la vie retirée d’Henry Somerset, homme politique anglais du parti conservateur et compositeur célèbre de chansons populaires.

“Nous faisons halte au-dessus de La Condamine, devant la grille d’une habitation neuve, aux volets rouges, dans un jardinet fraîchement planté qui surplombe le petit port d’Hercule el domine l’étendue de la mer.

C’est la villa Fleur-de-lys, habitée par un solitaire qui est un jeune sage, lord Henry Somerset.

Il a goûté la vie parlementaire, et cet idéal de tout Anglais de distinction ne l’a pas satisfait.

L’art et la nature lui ont semblé de plus sûres calanques pour son rêve inquiet.

Et il s’est bâti une demeure selon ce double horizon de sa vie, sur la terre de Monaco, si sereine à qui s’habitue à n’y plus voir le château des sept péchés.

Justement, la villa Fleur-de-lys n’a pas de vue sur Monte-Carlo et son célèbre Casino. »

Un exilé anglais à Monaco est extrait du livre « La terre provençale » de Paul Mariéton, publié en 1903.

Lord Henry Somerset est né le 7 décembre 1849 et est décédé le 10 octobre 1932. Sa femme, Lady Isabella Caroline Somers-Cocks, l’a quitté après l’avoir découvert, dans un lit, avec un jeune homme. Il perdit le procès qu’elle lui fit afin d’obtenir la garde de leur fils et décida de s’exiler.

AUTRES ARTICLES