La Marine de la Spezia

par JMS
La Marine de la Spezia

La Marine de La Spezia est un récit qui décrit l’importance de ce port militaire pour l’Italie.

” L’Arsenal, situé à l’ouest au pied de rochers calcaires abrupts, se visite avec une permission. A l’entrée la statue de Chiodo apparaît dans une belle pose.

Les cuirassés de l’escadre, la Sardaigna particulièrement, méritent aussi une visite. Le tour de la circonvallation permet d’embrasser, d’un coup d’œil d’ensemble, ia ville, l’arsenal, le port et la rade, et les anses multiples du golfe.

Plusieurs ports se succèdent dont un nouveau en construction.

Le golfe de La Spezia est une rade immense limitée par deux énormes digues naturelles ou les flottes réunies de l’Europe se trouveraient à l’aise. L’entrée, trop large au point de vue de la défense, est barrée par de gros blocs de pierre, de façon à ne laisser qu’un chenal.

Une cinquantaine de forts circonscrivent la rade. L’énorme pièce de canon dite Margherita n’est là que pour la montre. Un ancien fort date de Napoléon.”

La Marine de La Spezia est une relation tirée du livre “Villes d’hiver et bains de mer de la Corniche franco-italienne” du docteur Auguste Labat, publié en 1898.

Cet épisode trouve un prolongement avec “Dans le golfe de La Spezia

AUTRES ARTICLES