Inauguration de la Corniche d’Or dans l’Esterel

par JMS
Inauguration de la Corniche d'Or dans l'Esterel

Inauguration de la Corniche d’Or dans l’Esterel relate l’ouverture à la circulation automobile de cette construction du Touring Club de France, présidé par Abel Ballif.

FOULE DANS L’ESTEREL

” Une affluence considérable d’automobiles se trouve réunie ce matin à Saint-Raphaël, pour prendre part à l’inauguration de la nouvelle route de la Corniche de l’Estérel.

On peut évaluer à 120 le nombre des voitures qui se trouvent en ce moment sur la place de la Gare. Ces voitures, réparties par groupes de dix, sont classées d’après leurs numéros ; celles faisant partie du cortège officiel sont ornées de drapeaux.

Le nombre des invités faisant partie de ce cortège s’élève à plus de cent.

Le ciel est d’une pureté presque parfaite. C’est à peine si quelques légers nuages blancs viennent ajouter comme une parure de dentelle à son vélum de soie bleue. La mer, hier encore courroucée, semble dor mir, calme et souriante ; la nature, tout autour de nous ; est d’une richesse incomparable ; ce ne sont que fleurs et verdure. Les lilas, les amandiers et les pommiers fleuris égaient le paysage des couleurs les plus tendres et de-ci de-là les pâquerettes parsèment de taches d’or le vert des prés.

La petite ville de Saint-Raphaël, où s’est formé le cortège, est toute pavoisée comme aux jours de grandes fêtes.

Il est bon d’ajouter que la fête d’aujourd’hui n’a presque rien des fêtes officielles.

C’est une joyeuse excursion à travers le pays le plus séduisant de la Côte d’Azur.

Après un discours du maire de St-Raphaêl, M. Basso, et les paroles de bienvenue officielle des autres autorités du département du Var, le cortège s’est formé.

Un premier défilé, ne comprenant que des voitures à traction animale, avait eu lieu avant le départ du cortège des invités qui ne comprenait que des autos. Les landaus destinés aux dames faisant notamment partie de ce premier cortège.

CORTEGE AUTOMOBILE SUR LA CORNICHE D’OR

Quand le cortège des automobiles est enfin parti vers 15 heures, la population tout entière de Saint-Raphaël était massée sur la place de la Gare, et c’est au milieu des acclamations les plus chaleureuses que nous avons quitté cette ville pour entrer dans l’Estérel sous cette merveilleuse forêt de pins qui tendent leurs bras tordus vers les flots bleus de la Méditerranée.

Nous sommes arrivés à Cannes à cinq heures et demie, couverts de poussière, mais ravis de cette promenade inoubliable, à travers le pays le plus pittoresque et le plus accidenté qui se puisse voir sur les côtes de la Méditerranée.

Le voyage s’est effectué sans accident. Tout le long de la côte, une population enthousiaste s’était réunie pour saluer le cortège.

A Cannes, l’arrivée a été tout simplement magnifique ; la place de l’Hôtel-de-Ville et le boulevard de la Croisette étaient bondés de curieux. Je ne vous dirai point les ovations qui ont été faites à M. Abel Ballif, le président du Touring-Club, à qui revient tout l’Honneur de cette journée.

Le cortège s’est rendu directement à la villa Madrid, où Mme Capron, femme du maire de Cannes, avait préparé pour nous une réception réconfortante. Cette journée de fêtes se termine ce soir par un banquet à l’hôtel Gallia.”

Inauguration de la Corniche d’Or dans l’Esterel s’est passée le 11 avril 1903. Cette journée est décrite dans le Petit Journal du lendemain.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
sit nunc neque. libero in Lorem commodo felis suscipit fringilla