Le viaduc de Monti

par JMS
Le viaduc de Monti

L’épisode n°7 des Mystères de la Riviera concerne Le viaduc de Monti, situé sur la commune de Menton.

Cet ouvrage d’art, achevé en 1912, se trouvait sur la ligne de tramway Menton-Monti-Castillon-Sospel.

Ce pont en arc avec tablier supérieur, d’une portée est de 75 mètres, a été construit en béton armé.

Un grave accident, qui fit deux victimes, s’est produit sur ce viaduc en septembre 1912 comme le relate le quotidien Le Journal :

« Un tracteur, piloté par le wattman Honoré Clerico, assisté du conducteur Placide Faraldo, remorquant un wagon chargé de 5.500 kilos de gravier, descendait des carrières de Caramel, lorsque à 150 mètres environ en amont du viaduc de Monti, la perche sauta.

Des témoins qui travaillaient à côté virent alors le conducteur Faraldo faire tous ses efforts pour tâcher de raccrocher la perche et le wattman Clerico freiner sa motrice.

Mais c’était bien en vain. Tracteur et wagon, entraînés par la vitesse acquise sur une pente assez sensible, prenaient à forte allure la courbe qui précède le pont, et après quelques soubresauts, produits peut-être par la poussée du wagon chargé, déraillaient et emportaient sur une longueur de vingt mètres environ le garde-corps nord du viaduc.

Puis le tracteur, faisant un demi-tour sur lui-même, s’abattait lourdement sur le côté et se précipitait au fond du torrent, entraînant les malheureux conducteurs. Le wagon fit une chute de quarante mètres environ.

Les témoins jetèrent des cris d’alarme, puis se portèrent précipitamment sur les lieux du sinistre. Là, dans un amas informe de pierres, de ferraille et de bois’ émiettés gisaient les corps des deux wattmen. »

Le viaduc de Monti est hors service depuis la fermeture de la ligne de tramway entre Menton et Sospel mais peut toujours être admiré sur la commune de Menton.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
diam Donec id fringilla leo Lorem in dictum suscipit Sed commodo