L’hôtel du peuple à Beausoleil

par JMS
L’hôtel du peuple à Beausoleil

L’hôtel du peuple à Beausoleil met à jour une proposition communiste destinée à sauver le luxueux Riviera Palace de la démolition.

« Les citoyens Moschetti et Lanteri doivent s’efforcer, avec leurs collègues du Conseil Municipal de Beausoleil, d’éviter la destruction de l’hôtel Riviera-Palace.

Il faut, et nous insistons sur ce point, que ce bâtiment soit affecté à quelque chose l’année prochaine.

Il rapportait, les années précédentes, près de 100.000 francs par an à la ville de Beausoleil.

Depuis deux ans, il ne rapporte plus rien, il ne sert à rien, c’est une véritable honte.

C’est une des ignominies du régime capitaliste, contre lequel nous nous élevons avec juste raison.

En régime soviétique, ce magnifique bâtiment serait immédiatement, après réparations et transformations, mis à la disposition du Peuple pour qu’il puisse s’y soigner ou s’y reposer dans un cadre idéal, dans une atmosphère magnifiée par l’enthousiasme des travailleurs victorieux de leurs exploiteurs. »

L’hôtel du peuple à Beausoleil est un texte extrait du journal « Le Cri des travailleurs », organe du Parti Communiste Français des Alpes-Maritimes, du 9 novembre 1935.

AUTRES ARTICLES