Le chemin des Ponchettes à Nice

par JMS
Le chemin des Ponchettes à Nice

Le chemin des Ponchettes à Nice est un récit qui raconte le passé de cette voie de communication.

” Situé à la base orientale du rocher du Château, le port de Nice forme comme une ville à part et n’est réuni directement aux autres quartiers de Nice que par la rue Ségurane, aboutissant à la place Napoléon, et par le chemin des Ponchettes, taillé sur le bord de la mer dans la roche vive du promontoire.

Ce chemin, ouvert en 1770, est le plus pittoresque de Nice.

Simple corniche suspendue au-dessus des flots, il commande un admirable panorama de la ville, de la mer, des montagnes lointaines, et nulle part on ne peut mieux contempler la lutte éternelle des écueils et des vagues.

Néanmoins cette belle promenade est assez peu fréquentée, soit parce qu’elle est trop éloignée du centre de la ville, soit parce que les promeneurs craignent d’y être exposés à cette brise violente qui a fait donner au cap le nom de Rauba-Capeu (enlève-chapeau), soit encore parce que le chemin est mal entretenu et que l’une des falaises avancées est occupée par une poudrière.”

Le chemin des Ponchettes à Nice est un texte trouvé dans le livre “Les villes d’hiver de la Méditerranée et les Alpes maritimes” d’Elisée Reclus, publié en 1864.

Cette nouvelle histoire peut aussi vous intéresser.

AUTRES ARTICLES