Bruits de guerre à Nice

par JMS
Bruits de guerre à Nice

Bruits de guerre à Nice est un récit qui raconte les années qui précédent l’attaque des Turcs contre la ville.

” A cette époque lointaine, Nice avait déjà cessé de se cantonner dans les ruelles qui escaladent la colline, dominée par le château.

Elle avait poussé, de droite et de gauche, des tentacules dans la plaine environnante, de telle sorte que, pour les protéger contre les incursions des compagnies vagabondes, autant que des ennemis possibles, il avait fallu les entourer de remparts, percés de plusieurs portes, et garnis de créneaux.

L’année 1533 amena, avec François 1er, la brouille que Charles III avait mis tant de soin à éviter.

Dès lors, sa suzeraineté de duc de Savoie ne cessa d’être menacée, à tel point que, dix ans plus tard, il ne lui restait plus que la seule ville de Nice.

Pour combien de temps ?

C’est ce qu’il se demandait avec une certaine angoisse.

Pour contrebalancer la puissance de son rival Charles-Quint, François n’avait pas hésité, malgré son titre de roi Très Chrétien, à contracter alliance avec le Grand Turc.

Cette union, de la croix et du croissant, était d’autant plus mal vue qu’elle lui donnait pour allié le terrible Khair-ad-Din, connu, dans l’Histoire, sous le nom de Barberousse, et renommé pour sa cruauté.”

Bruits de guerre à Nice est un texte extrait du journal “Dimanche illustré” du 2 décembre 1934.

Cette histoire se prolonge avec un autre épisode intitulé « Les Turcs assiègent Nice ».

Cette autre histoire peut aussi vous intéresser.

AUTRES ARTICLES