Le château de Montfort à La Colle-sur-Loup

par JMS
Le château de Montfort à La Colle-sur-Loup

Cette photographie de Gilletta représente le château de Montfort dit Le Gaudelet qui se trouve à La Colle-sur-Loup.

« Avant d’arriver au village de la Colle, en suivant la route qui vient de Gagnes, on rencontre, avant le Pas-des-Moulins, un chemin rural d’environ 3 mètres de largeur se dirigeant vers l’ouest, traversant la localité dite Montfort et gagnant la rivière du Loup au lieu-dit Garomiou ou Garomi, qui est un passage guéable de cette rivière.

Au lieu-dit Montfort se remarquent d’anciennes fondations très solides et une grande quantité de débris de tuiles romaines.

La situation de ce point sur une hauteur qui domine la vallée et commande la vue, dut engager les Romains à y établir un poste qui fut, plus tard, remplacé par une forteresse féodale dont il ne reste plus que quelques traces, et sur l’emplacement de laquelle fut construit, vers le commencement du XVIème siècle, un petit bâtiment seigneurial, sorte de pied-à-terre ou de rendez-vous de chasse, qui a conservé jusqu’à nos jours l’ensemble de sa masse, des plus originales, et ses distributions intérieures, voire même une partie des décorations de ses appartements.

Cette habitation se nomme aujourd’hui le Gaudelet.

L’ensemble de l’édifice forme un rectangle ayant à peu près 7 mètres de largeur sur 15 mètres de longueur.

Il ne se compose que d’un étage avec combles, sur rez-de-chaussée et caves, le tout surmonté, vers l’angle sud-est, d’une tourelle hexagone terminée par une girouette en fer forgé d’un fort élégant travail.

Le style de la construction, la barre de bâtardise sur les armes de Savoie, la forme des aiguillettes du cordon de Saint-Michel, modifiée plus tard par François Ier, pour rappeler sa dévotion à Saint-François d’Assises, les armes de la maison de Lascaris, semblent indiquer que cette construction a été érigée par René de Savoie qui avait épousé Anne de Lascaris comtesse de Vintimille. »

Cet extrait qui concerne Le Château de Montfort à La Colle-sur-Loup figure dans les « Annales de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes » de 1882.

Une photographie de Jean Gilletta illustre cet article.

AUTRES ARTICLES

quis, Aenean dapibus elit. nunc non Phasellus porta.
error: Alerte: Le contenu est protégé !!