Paris-Nice en torpédo Hispano-Suiza

par JMS
Paris-Nice en torpédo Hispano-Suiza

Paris-Nice en torpédo Hispano-Suiza raconte l’exploit accompli en 13 heures par un pionnier de l’automobile.

« M. André Dubonnet, le sportsman bien connu, vient d’accomplir un très bel exploit qui marquera certainement une date dans les annales du sport automobile.

Parti mercredi matin à 5 heures de la porte d’Italie, à Paris, sur une torpédo Hispano-Suiza, 31 HP, 6 cylindres, dans lequel avaient pris place trois autres voyageurs, il est arrivé dans notre ville à 17 h. 55, ayant effectué 944 kilomètres à une vitesse moyenne de 72 kilomètres à l’heure.

C’est M. Bazin, le sympathique chronométreur, qui a pris le temps d’arrivée de M. André Dubonnet à hauteur du monument Ferber.

Cette magnifique randonnée a été accomplie presque sans incident.

M. André Dubonnet ne s’est arrêté que trois fois en cours de route : d’abord, ayant crevé, pour changer une roue, et ensuite pour faire son plein d’essence à Roanne et à Orange.

Ces arrêts furent d’ailleurs de courte durée et c’est très frais et dans une excellente forme que M. André Dubonnet est venue hier faire stopper sa splendide voiture devant nos bureaux.

Le hardi sportsman, qui est enchanté de sa randonnée, nous a confié ses impressions.

« Ça a marché tout seul. Je serais peut-être allé encore un peu plus vite si je n’avais pas malencontreusement crevé. En voulant démonter ma roue j’ai cassé ma clef et cette circonstance a allongé le temps de la réparation.

Mais 72 kilomètres à l’heure pendant 13 heures, c’est toujours mieux que de venir par train omnibus ? ».

Paris-Nice en torpédo Hispano-Suiza est un exploit sportif réalisé en… 1921. Il est raconté dans le journal “L’Eclaireur du dimanche” du 6 mars.

AUTRES ARTICLES