Pétain à Villeneuve-Loubet

par JMS
Pétain à Villeneuve-Loubet

Pétain à Villeneuve-Loubet raconte une visite du maréchal dans cette ville des Alpes-Maritimes où il possédait une propriété.

« II était un peu plus de 8 heures, quand, ce matin, le train du Maréchai Pétain, entrait lentement dans la gare de Cagnes-sur-Mer.

Le Maréchal descendit lestement de son wagon particulier et, respectueusement salué par les autorités municipales de la petite ville, accueilli par les habitants aux cris de “Vive Pétain”, “Vive la France”, gagna son automobile qui devait le mener directement à sa propriété l’Ermitage sur le territoire de la petite commune de Villeneuve-Loubet.

L’Ermitage, petit domaine de cinq hectares, est au bord de la route de Cannes à Nice. C’est là que, vers 8 h. 30, le Maréchal arriva, salué respectueusement par son fermier.

Quelques instants plus tard, des visiteurs arrivaient : c’était la municipalité, ayant à sa tête le maire, M. Joseph Sauvan.

L’entrevue, toute de cordialité, fut exempte du moindre protocole le maire dit très simplement la fierté de la commune de Villeneuve-Loubet de posséder aujourd’hui, pour trop peu de temps au gré des habitants, son hôte illustre.

Le Maréchal a visité longuement sa propriété de” l’Ermitage “, qu’i! n’avait pas revue depuis deux ans.

Il a recherché le meilleur emplacement pour la plantation d’un hectare de vignes, examiné ses oliviers, son pressoir, donné des instructions pour le ravalement d’une partie de la façade de son immeuble.

Il s’est ensuite rendu chez quelques voisins. »

Pétain à Villeneuve-Loubet relate une visite du 12 février 1941 reprise dans le “Journal des débats politiques et littéraires ” du 14 février 1941.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
Donec Praesent felis venenatis, mi, commodo pulvinar quis, libero.