Plus d’opérations pour le médecin de Nice

par JMS
Plus d'opérations pour le médecin de Nice

Plus d’opérations pour le médecin de Nice raconte un épisode de l’épuration après la fin de la seconde guerre mondiale.

” Ce matin, vers 3 h. 30, plusieurs hommes armés ont pénétré dans le pavillon des détenus, à l’hôpital Pasteur de Nice et, après avoir maîtrisé les gardiens, se sont dirigés vers la salle où était soigné le docteur Meysenc, ancien chef du Parti Populaire Français des Alpes-Maritimes. Ils ont abattu ce dernier de plusieurs coups de revolver.

Condamné à mort par la Cour de justice de Nice, mais ayant vu sa peine commuée en travaux forcés à perpétuité, le docteur Meysenc avait déjà été victime, le 21 septembre dernier, en gare de Nice, d’une tentative d’assassinat dans le train où, encadré par deux gendarmes, il allait être transféré à Marseille.

Le docteur Meysenc, grièvement blessé de trois balles de revolver, était soigné depuis cette date au pavillon des détenus de l’hôpital Pasteur.

Les hommes qui l’ont tué ce matin sont vraisemblablement les mêmes que ceux qui avaient tenté de l’abattre le 21 septembre dernier.”

Plus d’opérations pour le médecin de Nice est un extrait du journal “Combat” du 9 octobre 1946.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
consequat. id fringilla nunc sed Praesent Nullam ipsum