Solution de l’Episode 3 des Mystères de la Riviera

par JMS
EPISODE 3 DES MYSTERES DE LA RIVIERA

Cet article donne la solution aux questions posées dans l’Episode 3 des Mystères de la Riviera ainsi que des informations complémentaires.

Le Champ de course de la Riviera

” De 1868 à 1874, les Courses se firent au moyen de fonds recueillis par souscriptions.

Puis, à partir de 1874, l’assemblée des souscripteurs chargea son Comité de liquider l’affaire pour la remettre aux soins du Cercle Masséna qui consentit à la prendre sous son patronage.

M .Blondin, le directeur des tirs aux pigeons de Monte-Carlo, administre aujourd’hui les Courses de Nice.

Désormais, les Courses sont, avec les Tirs aux pigeons, les fêtes d’ouverture de la saison hivernale sur notre littoral.

Elles ont lieu dans la seconde quinzaine de janvier et durent quatre jours (jeudi, vendredi, samedi et dimanche) ; les prix sont généralement au nombre de quatorze.

Les personnes qui ne veulent pas se rendre en voiture au champ de Courses, peuvent prendre le train qui s’arrête à la station du Var. De cette gare à l’hippodrome, il ne faut pas plus de quinze minutes à pied.

Toutes les grandes écuries de France et d’Angleterre sont présentes sur le turf de Nice.

La piste a 1.800 mètres.

Un lieu d’exception sur la Riviera

Le champ de Courses du Var, situé le long de la digue, à gauche du fleuve, entre le remblai du chemin de fer et la Méditerranée, est certainement, le plus beau qui existe.

Le coup d’œil des tribunes supérieures offre un magnifique spectacle, un décor splendide dont la toile de fond montrent les Alpes naissantes, découpant dans l’azur du ciel leurs cimes ondoyantes.

Les Courses de Nice s’élèvent, dès leur début, à une hauteur que peu de réunions de province peuvent espérer atteindre.

En fait, il est permis de dire que le meeting est sans rival.

Combien d’hippodromes, tant en France qu’en Angleterre, donnent quatre journées de courses en huit jours ?

Certainement on se croirait à Longchamp. C’est un luxe inouï de toilettes, un mouvement effréné.

Aux Courses succède le Carnaval de Nice.”

Ce texte est extrait du Guide bleu de 1888.


La réputation de l’hippodrome de Nice sera grandissante jusque dans les années 20.
Il disparaîtra après la seconde guerre mondiale pour permettre le développement de l’aéroport de Nice.
Depuis, les courses de chevaux se déroulent à Cagnes-sur-Mer.


Nous espérons que cet article qui donne la solution aux questions posées dans l’Episode 3 des Mystères de la Riviera ainsi que des informations complémentaires vous aura permis de mieux connaître l’Hippodrome du Var.

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!