Sur la jetée-promenade de Nice

par JMS
Sur la jetée-promenade de Nice

Sur la jetée-promenade de Nice rappelle que ce bâtiment posé sur la mer a contribué à la notoriété de Nice. Et cela, de 1882 à 1944.

” Entre le quai du Midi et la Promenade des Anglais, on trouve la jetée-promenade.

Elle est construite sur pilotis en fer dans la mer même et reliée à la Promenade des Anglais et aux jardins publics par une passerelle.

Elle porte une large plateforme qui comprend un casino où l’on trouve une salle des fêtes, un jardin d’hiver, un théâtre, etc.

Le style oriental de cette construction et surtout sa situation en font une des curiosités de Nice.

Le pont, a trois arches, par où le Paillon débouche dans la mer, s’appelle le Pont des Anges.

Le Paillon, maigre filet d’eau, en sort pour former une sorte de réservoir précieux pour les blanchisseuses de Nice, et séparé de la mer par une digue de galets apportés par le cours d’eau lui-même.

La jetée-promenade forme un assez joli ensemble avec cette plage caillouteuse et la triple voûte d’où sort le Paillon.”

La jetée-promenade sera finalement détruite par les Allemands en 1944.

Sur la jetée-promenade de Nice est extrait du livre ” La Côte d’Azur ” d’Onésine Reclus 1900-1906.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
venenatis id, Aenean ut ultricies felis ut