Au café après le Carnaval de Nice

par JMS
Au café après le Carnaval de Nice

Au café après le Carnaval de Nice est un nouvel épisode du feuilleton de Passion Riviera sur les Mystères du Carnaval de Nice.

” Après le défilé du Carnaval de Nice, la foule joyeuse des masques se répandit sur la place Masséna et sur l’avenue de la Gare, principalement aux abords des grands Cafés.

La « Victoire », qui subsiste encore sur la place Masséna, et dont on annonce périodiquement la disparition, ce qui serait un grand dommage.

La « Maison Dorée », qui occupait l’emplacement du café de la Régence, rasé par une banque, et dont la terrasse fut, durant un quart de siècle, le théâtre d’une animation intraduisible.

Le café de Paris, dont la vaste terrasse qui est aujourd’hui celle de la Banque Marseillaise, boulevard Dubouchage, était transformée en un verdoyant théâtre de myrmidons.

L’intrigue dans les établissements publics était un divertissement très couru vers cette époque. On s’y amusait beaucoup et d’une façon charmante.

N’omettons pas le « Café Américain », l’ancien Café Gordolon, sur le Cours.

Ce café a son histoire. Avant 1848, il était réservé à la noblesse et aux hautes personnalités, en vertu d’un très ancien privilège.

Le Statuto qui est, on le sait, la Constitution italienne, abolit ce privilège et les gens du peuple se plurent à envahir la salle du café et à en transformer l’atmosphère au moyen de bouffées de fumée intentionnellement répandues par des bouffardes énormes.

Les nobles qui persistaient à fréquenter le café en étaient tout à la fois vexés et désappointés.”

Au café après le Carnaval de Nice se poursuit avec l’épisode “Bousculades au Carnaval de Nice” du feuilleton de Passion Riviera sur les Mystères du Carnaval de Nice.

AUTRES ARTICLES