Aux sources du Carnaval de Nice

par JMS
Aux sources du Carnaval de Nice

Aux sources du Carnaval de Nice est un épisode du feuilleton de Passion Riviera sur les Mystères du Carnaval de Nice.

” Le Carnaval de Nice est l’œuvre de la Ville de Nice. Il est donc niçois, bien niçois et sa tradition n’emprunte rien aux autres.

Pour sacrifier à l’usage, disons que le Carnaval de Nice se célèbre à Nice depuis un temps immémorial.

La splendeur actuelle ne serait donc que l’effet d’un entraînement de plusieurs siècles.

Les premiers Conciles fulminaient contre l’habitude des habitants de notre Midi qui se déguisaient et allaient de maison en maison, se livrant à des bouffonneries.

Certaines localités des Alpes-Maritimes étaient déjà célèbres aux premiers siècles de notre ère pour ces divertissements : Grasse où l’on célébrait des fêtes de Jupiter, les Jorines ; Nice qui, en digne fille des Phocéens, célébrait avec pompe ses dieux lares et pénates.

Les fêtes en l’honneur de Vénus donnaient lieu à des incidents trop suggestifs, auprès desquels notre Carnaval moderne serait anodin et vertueux.

L’homme semble donc s’être amélioré sous ce rapport, si l’on en croit la chronique.

Plus tard, le pouvoir séculier dut lancer des édits sévères pour réduire ces réjouissances qui attestent chez l’homme ce besoin inné de relâcher ses nerfs périodiquement dans une expansion de joie folle, d’autant plus forte qu’elle est plus longtemps contenue.

Ce besoin est, nous assure-t-on, la seule chose qui nous distingue des animaux.

Il y a vraiment de quoi être très flatté.”

Aux sources du Carnaval de Nice se poursuit avec l’épisode “Le Carnaval des pêcheurs de Nice” du feuilleton de Passion Riviera sur les Mystères du Carnaval de Nice.

AUTRES ARTICLES

error: Le contenu est protégé
commodo felis ut Aenean elementum at sed dictum venenatis, elit.