Corridas à Nice

par JMS
Corridas à Nice

Corridas à Nice est un récit qui rappelle que la ville a été épisodiquement une place taurine.

” A l’occasion de l’Exposition internationale de Nice, M. Rigail, entrepreneur de courses de taureaux, fait construire une arène de 60 mètres de diamètre, qui pourra contenir 6.000 personnes environ.

Les taureaux qui doivent concourir à cette “fête du sang”, seront choisis, paraît-il, parmi les plus fougueux des manades des gorges de la vieille Castille.

Nous ne pouvons féliciter la ville de Nice d’une entreprise qui peut avoir sur les mœurs publiques une influence aussi pernicieuse.”

Malgré l’opinion défavorable du journal, Francisco Pardo et son quadrille se mesureront, dès 1883, à 6 toros venus de la région de Madrid.

Mais à partir de l’ouverture de l’Exposition internationale de Nice en janvier 1884, 9 corridas auront lieu.

Le Pouly, Ponton, Barlinche, Nasiet et le quadrille Lombros seront à l’affiche, puis les arènes seront détruites.

Corridas à Nice est un texte trouvé dans le journal “Le Panthéon de l’industrie” du 28 octobre 1883.

Cette histoire peut aussi vous intéresser.

AUTRES ARTICLES