Des trains dans les Alpes-Maritimes

par JMS
Des trains dans les Alpes-Maritimes

Des trains dans les Alpes-Maritimes est un article qui relate le développement du réseau ferroviaire de la Compagnie du Sud de la France.

« Le ministre des Travaux Publics a autorisé la Compagnie des chemins de fer du Sud de la France à ouvrir à l’exploitation, le 7 juin courant, les ligne et section ci-après :

La Ligne de Grasse à Nice d’une longueur de 49 kilomètres.

Les stations et haltes sont au nombre de treize, à savoir : station de Grasse, de Magagnosc-Châteauneuf, de Bar-sur-Loup ; halte du Loup ; station de Tourrettes, de Vence, de Saint-Jeannet-la Gaude ; halte de Gattières ; station de Colomars, de Lingostière ; halte de Saint-Isidore ; station de la Madeleine, de Nice.

La section de la ligne de Nice à Saint-André, comprise entre Manda et la Tinée d’une longueur de 16 kilomètres.

Les stations et haltes sont au nombre de six, savoir : station de Manda, halte de Castagniers, station de Saint-Martin-du-Var, halte de la Roquette, station de Plan-du-Var, station de la Tinée. »

Des trains dans les Alpes-Maritimes est un texte tiré du « Journal des Transports » du 11 juin 1892.

Le “train des Pignes” est la seule ligne encore en activité de la Compagnie du Sud de la France.

AUTRES ARTICLES