La place forte d’Antibes

par JMS
La place forte d'Antibes

L’épisode 53 des Mystères de la Riviera est relatif à la place forte d’Antibes.

” Antibes, l’ancienne Antipolis, sentinelle avancée des Phocéens, abritait leurs colonies contre les excursions des Ligures.

Elle fermait la route de la côte, celle de Nice et de Gênes, et, de sa pointe en saillie d’où l’on découvrait à l’horizon le rocher de Monaco, la tour triomphale de la Turbie, et la ligne fuyante du golfe de Gènes, ses guetteurs donnaient l’alarme.

Place d’armes naturelle, les Romains élargirent son enceinte, fortifièrent son port.

Antibes défendit vainement la Provence contre Charles-Quint ; la petite ville héroïque et belliqueuse tenta, sans plus de succès, de barrer la route Charles-Emmanuel, duc de Savoie.

Elle l’arrêta et le retarda. Il ne fallut pas moins de trois sièges et de trois assauts pour la réduire et forcer cette porte de la France méridionale que la France septentrionale négligeait.

Sür la place d’Antibes une colonne commémorative rappelle, qu’en 1815, Antibes n’a dû qu’à la valeur de ses seuls habitants d’échapper à la souillure de la domination étrangère.”

La place forte d’Antibes est une relation figurant dans le livre « Nouvelle géographie moderne des cinq parties du monde » de Charles de Varigny, publié au XIXème siècle.

Listen to this article
Listen to
this article
Text to speech by Listencat
Text to speech
by Listencat

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!