Une impératrice incognito au Cap d’Ail

par JMS
Une impératrice incognito au Cap d'Ail

Une impératrice incognito au Cap d’Ail raconte la venue discrète de l’impératrice douairière de Russie sur la Riviera après son deuil.

” L ‘impératrice douairière de Russie sera aujourd’hui, à huit heures du soir, à Monaco.

En raison de son grand deuil récent, l’impératrice a décidé de conserver le plus strict incognito ; elle tient absolument à passer inaperçue.

Elle a exprimé au gouvernement français le désir qu’il n’y ait sur son passage ni manifestation, ni présentation, ni réception d’aucune sorte. Le gouvernement a donné des ordres en conséquence.

Le train impérial n’aura à Nice qu’un arrêt de deux minutes.

Aucune réception n’aura lieu à Monaco, où l’impératrice prendra place immédiatement dans un landau pour se rendre à la villa des Terrasses.

On avait songé à faire arrêter le train impérial a la station de la Turbie, mais on y a renoncé par suite du mauvais état du chemin reliant la station à la route nationale.

D’ailleurs la distance de la villa des Terrasses aux deux gares de la Turbie et de Monaco est à peu près la même.”

La villa des Terrasses, aujourd’hui le château des Terrasses, est située dans la ville de Cap d’Ail. Sortie de terre en 1896, elle a été la résidence d’hiver de la famille impériale de Russie.

Une impératrice incognito au Cap d’Ail est une relation qui figure dans le journal « La Presse » du 28 mars 1896.

Listen to this article
Listen to
this article
Text to speech by Listencat
Text to speech
by Listencat

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!