Le funiculaire de Super-Cannes

par JMS
Le funiculaire de Super-Cannes

Le funiculaire de Super-Cannes rappelle l’histoire de cet équipement touristique longtemps vanté comme la plus grande attraction de la Côte d’Azur.

Un funiculaire électrique à câble a été construit pour relier le centre-ville de Cannes vers le nouveau quartier de Super Cannes, situé sur les hauteurs de la Californie.

Développant une longueur de 850 mètres, son exécution a été confiée à la Société Dyle et Bacalan, qui a été également chargée de la réalisation du funiculaire de l’aiguille du Midi à Chamonix.

Ces travaux ont été réalisés selon des plans de la société italienne Ceretti et Tanfani qui a fourni toute la machinerie servant l’entraînement du funiculaire.

Partant du vallon des Gabres, par le boulevard des Pins, le boulevard Beausoleil, puis le boulevard de l’Estérel, le funiculaire atteignait en sept à huit minutes la gare d’arrivée à une altitude de 233 mètres

Là-haut, sur le sommet de la colline de la Californie, se trouvent une suite de plateaux boisés allant depuis l’Observatoire jusqu’à Vallauris-Golfe-Juan et constituant un merveilleux parc naturel, presque inconnu même des habitants de Cannes.

A la sortie de la station d’arrivée se trouve un restaurant avec une terrasse, d’où l’œil émerveillé, contemple un panorama circulaire unique au monde.

Le funiculaire a été officiellement inauguré le 7 janvier 1928 par le ministre des Transport, M. Yves Le Troquer, en présence de M. Capron, le maire de Cannes.

Son activité a cessé en 1966.

Le funiculaire de Super-Cannes est inspiré d’un article paru dans la revue « Fémina » d’août 1926.

Listen to this article
Listen to
this article
Text to speech by Listencat
Text to speech
by Listencat

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!