Monaco assiégé par les Génois

par JMS
Monaco assiégé par les Génois

Monaco assiégé par les Génois est une histoire qui raconte une longue opération militaire.

” En 1506, les Génois, renforcés des Pisans, réunirent une armée qu’on peut évaluer au moins à 20.000 hommes, et assiégèrent Monaco par terre et par mer.

Ils se fortifièrent surtout sur le plateau des Spélugues (aujourd’hui Monte-Carlo), qui commande l’entrée du port, et partant de là, leurs batteries entouraient la forteresse par le Carnier, Moneghetti, Casteleretto, les Révoires et la Colle.

Monaco était investi par terre et par mer.

Après trois mois de siège, les Génois portèrent tout leur effort sur la partie Nord de la place, où les remparts étaient plus faibles.

Une batterie établie sur la hauteur de la Colle ouvrit une large brèche dans le mur de Serravale.

La nuit du 19 mars, pendant que leur flotte débarquait des troupes à la pointe de la presqu’île pour faire diversion, un grand assaut était donné à l’autre côté, vers cette brèche.

La lutte dura cinq heures ; les Génois furent complètement battus.

La nuit suivante, ils embarquaient leur artillerie sous le feu de la place, brûlaient les baraquements de leur camp du Garnier et de la Condamine et, le 22 mars, ils se retiraient sur Vintimille.

Le siège avait duré cent deux jours.

Giustiniano, qui commandait les troupes génoises, fut pendu à son retour à Gênes.

Monaco assiégé par les Génois est un texte trouvé dans le journal “La Semaine niçoise” du 15 juin 1902.

Cette nouvelle histoire peut aussi vous intéresser.

AUTRES ARTICLES

error: Alerte: Le contenu est protégé !!