La fête au Casino Municipal de Nice

par JMS
La fête au Casino Municipal de Nice

La fête au Casino Municipal de Nice est un article qui rappelle l’histoire de cet établissement construit entre 1882 et 1884 et détruit en 1979.

” Le milieu de Nice est le Paillon, torrent presque toujours à sec, sauf aux époques de pluie et qui a été couvert sur la moitié de son cours dans la ville.

Sur les terrains ainsi gagnés, entre deux rangées de jardins qui, du Sud, s’étendent jusqu’à la mer, s’élève le Casino Municipal de Nice.

C’est le centre principal des distractions de la ville.

Le Casino comprend, tout d’abord, un théâtre vaste et coquet, ouvert de novembre à mai, où l’opéra-comique, l’opérette, le ballet, la comédie, sont interprétés par des troupes composées avec soin, et où se font entendre les plus illustres artistes.

Il  a aussi un vaste jardin d’hiver, cadre grandiose des redoutes du Carnaval et d’autres grandes fêtes, où tous les jours un excellent orchestre donne des concerts.

Mais, on  trouve également des salles de conversation et de jeux ainsi que des diverses attractions.

En cette année 1899,  M. Louis Tessier est le directeur du Casino et son véritable fondateur, car c’est à lui qu’est due la place prise par cet établissement à la tête des attractions niçoises.”

La fête au Casino Municipal de Nice est un texte repris dans le journal “La Semaine niçoise” du  14 décembre 1899.

AUTRES ARTICLES