Les sans-logis du Cap d’Antibes

par JMS
Les sans-logis du Cap d'Antibes

Les sans-logis du Cap d’Antibes est une histoire ironique qui relate l’abandon du château de la Croë par le duc et la duchesse de Windsor.

” L’ex-Roi d’Angleterre et actuel Duc de Windsor, après de multiples pérégrinations qui le conduisirent, on le sait, aux Iles Bermudes et aux Etats-Unis avait fixé son domicile habituel au Château de la Croë, sur la côte d’Azur.

Mais les temps sont durs également pour les ex-têtes couronnées et le Duc et la Duchesse, estimant qui leur résidence leur coûtait trop cher, viennent d’acheter à Paris un hôtel particulier plus modeste, situé à proximité du Bois de Boulogne.

Ne nous apitoyons cependant point trop sur leur sort : leur nouveau domicile, nous dit-on, tout réduit qu’il soit, n’en comporte pas moins un immense salon de réception, donnant sur une terrasse qui surplombe une entrée princière.

Et, dans les communs, séparés de l’hôtel par une petite cour, les dix domestiques que le couple princier conserve avec lui trouveront aisément à se loger.

Ainsi, ils seront peut-être épargnés par la loi sur l’occupation insuffisante des locaux.”

Les sans-logis du Cap d’Antibes est un texte découvert dans le journal “Paris-Dakar” du 18 janvier 1949.

Cette histoire peut aussi vous intéresser.

AUTRES ARTICLES