Tentative d’assassinat à Nice

par JMS
Tentative d'assassinat à Nice

Tentative d’assassinat à Nice raconte une agression contre le consul général de Russie.

” Une tentative d’assassinat a été commise aujourd’hui vers midi sur M. de Rewitzky, consul général de Russie à Nice, par un nommé Alexandre Owen, âgé de trente-quatre ans, se disant ingénieur à Monaco.

Owen s’était rendu au consulat, au 33 de la rue Meyerbeer, pour solliciter un secours et parler au consul.

On l’introduisit auprès de M. de Rewitzky, qui lui remit un secours de 15 francs.

Il insista ensuite, afin qu’on envoyât une dépêche à sa mère, à Odessa, pour qu’elle connût le dénuement dans lequel il se trouvait.

Le consul rédigea la dépêche, mais les termes employés n’étaient probablement pas à la convenance du solliciteur, qui s’emporta et déclara ne pas vouloir être traité comme un domestique.

Comme il voyait le quémandeur très surexcité, le consul sortit de son bureau, traversa la salle d’attente du public, qui était déserte à ce moment, et alla auprès du chancelier Vilister, dans une pièce voisine, dont il ferma à demi la porte.

Owen saisit la poignée de la porte, qu’il essaya d’ouvrir complètement ; ne pouvant y parvenir, il passa sa tête entre cette porte et le chambranle, puis il avança sou bras droit qui était armé d’un revolver et fit feu dans la direction de M de Rewilzky.

La balle atteignit le consul à l’annulaire de la main gauche, puis elle alla se loger ensuite dans le mur.

Le chancelier sauta par la fenêtre située au premier étage. M. Vilister ne se fit heureusement aucun mal dans sa chute ; il courut au bureau de police du quartier et prévint le commissaire de police M. Allègre.

Pendant ce temps, le coupable était maintenu par le consul de Russie, aidé du baron Offenberg et d’un employé du consulat, M. Alfred Léa.”

Tentative d’assassinat à Nice est un texte extrait du journal “Le XIXe siècle” du 5 juin 1902.

Cette nouvelle histoire peut également vous intresser.

AUTRES ARTICLES